Sélectionner une page
< Retour aux actualités

« La beauté sauvera le monde» Dostoïevski

Et si la Beauté avait le pouvoir de contribuer au bonheur ?

de vivre mieux et plus longtemps ?

Votre cerveau aime la Beauté. Tout ce qui est BEAU est BON

Les Neurosciences, les philosophes, les psychologues, se rejoignent pour démontrer l’impact de la beauté, de toute forme de création artistique ou naturelle sur le cours de votre vie, vos émotions, votre bien être et votre santé.

Les neurosciences démontrent aujourd’hui que la beauté porte un réel impact sur votre cerveau et par extension sur votre corps.

L’Art sous toutes ses formes, d’une manière générale, touche le cœur…

La beauté musicale, le rythme, les vibrations,  la puissance d’une symphonie…

La beauté d’une œuvre d’art, d’une sculpture, d’un monument…

La beauté époustouflante de la nature et ses couleurs…

Les sommets des montagnes, la quiétude d’une forêt, l’infini sur les mers, la pureté d’un désert, les couleurs naturelles d’un paysage, la flamboyance d’un coucher de soleil, la lumière de l’aube…

La générosité de la flore, des plantes, des fleurs, des arbres…

La faune, exotique, sauvage, la beauté d’un animal…

La faune aquatique, la variété de tous ses habitants…

La beauté d’un regard, d’un geste, d’une intention, d’une parole…

«La musique est la langue des émotions» disait le philosophe Kant.

La musique impacte votre cerveau et agit sur vos fonctions physiologiques

Écouter une musique qui vous met en joie, peut provoquer instantanément l’envie de chanter, danser et incarner le rythme.

Vous sentez le niveau de stress monter, choisir alors une musique relaxante ramène au calme intérieur et adoucit votre système de réponse à ce stress.

Émotion esthétique

«L’art, c’est le reflet que renvoie l’âme humaine éblouie par la splendeur du beau » Victor Hugo

Que se passe-t-il au niveau physiologique lorsque vous êtes face à la beauté ?

Lorsque ça vous « plaît », que ça vous « touche » et que vous ressentez une émotion d’ordre esthétique, cela agit sur le système du plaisir et de la récompense.

Dans les zones des émotions du cerveau, cela déclenche :

  • la sécrétion de la dopamine (hormone du plaisir de vivre, de faire des choses)
  • de la sérotonine (antidépresseur)
  • des endorphines (bien-être, antidouleur)
  • de l’adrénaline (énergisante)

Les Neurosciences ont validé toutes ces implications thérapeutiques.

Depuis la nuit des temps, dans de nombreuses cultures, l’analogie entre beauté et santé…est évidente

Les Tibétains ont toujours fait le lien entre beauté et santé.

Pour les Indiens Navajos, la maladie résulte d’un équilibre rompu avec la beauté, l’harmonie qui entoure l’individu ET qui est également en lui, à cause d’une faille dans sa manière de vivre et de penser : à cause de ses colères, de ses excès et autres dérèglements…

Pour le médecin grec Galien, «la santé implique la beauté ». Il sous-entendant que la perte de l’harmonie entraîne la perte de la santé.

Georges Canguilhem, professeur de philosophie prolonge la pensée d’Hippocrate :

«La nature, en l’homme comme hors de lui, est harmonie, équilibre. Le trouble de cet équilibre, de cette harmonie est la maladie. Dans ce cas, la maladie n’est pas quelque part dans l’homme; elle est dans tout l’homme et elle est tout entière de lui, les circonstances extérieures sont des occasions mais non des causes…»

L’art et la beauté sont de merveilleuses voies d’accès à notre monde intérieur.

Face au beau, à une œuvre d’art, nous activons notre système du plaisir, notre empathie, nos neurones miroirs nous permettent d’entrer en résonance, nous faisons corps avec l’harmonie, la beauté.

La beauté et l’art extériorisent et reflètent votre intériorité. Votre âme reconnait le BEAU.

Vos connections nerveuses sont modifiées.

Le premier temps de la contemplation s’adresse à ce qui est relié à vos acquis, vous sécurise, avant de vous éveiller et vous ouvrir aux dimensions universelles

Place à de nouvelles variations sur Votre vision de vous-mêmes et du monde.

Le cadeau de la Beauté est qu’elle permet de vous transformer progressivement et en douceur.

Oui, vous pouvez donc vous transformer

La Beauté vous aide à prendre du recul. Face à la beauté, à l’ampleur, à la singularité de ce qui vous touche, les difficultés semblent plus lointaines, les choses reviennent à leur juste place. Au-delà de ce fait, entrer en résonance avec la créativité accroît votre champ de conscience : vous entrez alors dans le champ de vos possibles.

Dès lors, vous élaborer plus facilement des solutions créatives face à vos défis quotidiens, et à ce que vous refoulez (émotions, sentiments, blessures…)

«L’art ne représente pas le visible, il rend visible » Paul Klee.

*Pierre Lemarquis  Neurologue * auteur de «Sérénade pour un cerveau musicien», consacre un ouvrage à l’importance cruciale de la beauté et de l’harmonie dans notre vie.

Membre de la Société de neurophysiologie clinique de langue française et de l’Académie des sciences de New York, attaché d’enseignement d’éthologie à l’université de Toulon-La Garde.